(21 votes, moyenne: 4,5 sur 5)
14956
3

Technique VTT : Comment effectuer un bon Wheeling ?


— Cet article fait partie du dossier « Les techniques de pilotage en VTT » —

Le Wheeling est une figure qui peut se pratiquer avec n’importe quel deux roues, motorisé ou non. Issu du mot « wheel » qui signifie roue en anglais, ce terme désigne le fait de se déplacer uniquement sur la roue arrière, la roue avant étant décollée du sol.

Cette technique VTT vous aide notamment à franchir un obstacle volumineux, telle une pierre, sur laquelle vous pourrez poser votre roue avant préalablement levée. Je vous propose donc d’analyser les étapes nécessaires à la réalisation de cette figure.

Phase 1 : la phase préparatoire

Comme pour les différents gestes techniques que je vous ai présentés antérieurement, la première étape consiste à vous mettre dans les meilleures dispositions.

Pour bien débuter, trouvez un terrain plat et dégagé d’obstacles. Suivez une trajectoire rectiligne et adoptez une vitesse de déplacement faible.

Portez votre centre de gravité vers l’avant en fléchissant les coudes. Positionnez la manivelle de votre pied d’appel parallèle au tube oblique de votre vélo. Conservez le bassin sur la selle lors de cette phase et positionnez vos doigts sur les freins.

Notre conseil : afin de faciliter la prochaine étape, adoptez un braquet souple.

Remarque : cette phase préparatoire peut aussi être réalisée à l’arrêt, vous démarrerez ainsi votre Wheeling en position statique.

wheeling

Phase 2 : le cabrage

Afin d’effectuer un cabrage de qualité, vous devez réaliser deux actions simultanées :

une bascule des épaules vers l’arrière

En projetant vos épaules vers l’arrière, vos bras vont se tendre et emmener votre guidon, soulevant ainsi la roue avant.

une impulsion sur le pied d’appui

Ce mouvement permet d’amplifier le déplacement vers l’arrière de votre centre de gravité.

Votre roue avant est en l’air, il vous faut maintenant trouver le point d’équilibre. Trop en avant, votre roue retombe au sol prématurément, trop en arrière, votre vélo se retourne.

Tout au long de cette phase, gardez en tête la technique de la réchappe par l’arrière, elle peut vous éviter une chute sur le dos.

Vous devez désormais augmenter votre fréquence de pédalage afin de maintenir l’équilibre. Conservez également vos doigts sur les freins afin de pouvoir réagir rapidement en cas de perte d’équilibre.

Notre conseil : lors de vos premiers essais, il sera difficile de doser la force nécessaire pour trouver le point d’équilibre. Je vous recommande donc de déclipser vos pédales automatiques, si vous en êtes équipé. Par la suite, si vous êtes plus à l’aise, vous pourrez effectuer ce geste en ayant les pieds bloqués par vos cales.

Remarque : pour cabrer, il ne faut pas uniquement tirer sur le cintre, mais bien projeter vos épaules vers l’arrière.

Loisir-340-wheeling

Phase 3 : le déplacement

Pendant votre déplacement, veillez à conserver une trajectoire rectiligne. Il est en effet plus simple de ne pas avoir à gérer l’équilibre latéral en complément de l’équilibre avant/arrière.

Votre pédalage est dynamique et sans à-coups afin de maintenir une bonne position sans risquer de perdre l’équilibre. Vous mesurez maintenant l’intérêt d’avoir adopté un braquet souple lors de la première étape.

Notre conseil : équilibrez bien les forces de traction entre vos deux bras. Si vous tirez plus fort d’un côté que de l’autre, votre roue avant va tourner du côté plus sollicité. Ceci implique un bon gainage du haut du corps.

Phase 4 : la pose de la roue avant

Pour retourner en position initiale, vous pouvez freiner de l’arrière ce qui provoque instantanément le retour au sol de votre roue avant.

L’arrêt du pédalage et la bascule du buste vers l’avant assurent le même résultat. Pensez à amortir le choc du retour au sol en fléchissant les bras et en décollant les fesses de votre selle.

Vous pouvez désormais vous en servir lors de vos randonnées VTT ou vous amuser à réaliser entre amis quelques concours de Wheeling. À force de répéter ce geste, vous parviendrez à le réaliser parfaitement. D’ici là, entraînez-vous bien…

— Cet article fait partie du dossier « Les techniques de pilotage en VTT » —

Commentaires

Ces conseils peuvent
vous intéresser
11-08-2017
VTT
Blog et Actualités > VTT

Pourquoi passer au mono plateau ?

par Thomas
6
11-08-2017
VTT
Blog et Actualités > VTT

Sorties VTT: comment résister aux fortes chaleurs ?

par btwin-redac
11
12-02-2017
VTT
Blog et Actualités > VTT

Comment rouler en VTT en sécurité sous la pluie ?

par Christophe
2